Russies étonNantes (russietonnantes) wrote,
Russies étonNantes
russietonnantes

Boubliki le 8 mai



Bonjour,

Le prochain café Boubliki aura lieu le dimanche 8 mai de 10h30 à 12h30 dans la salle Félix Thomas. Nous vous proposons de lui conférer une touche d'un Café littéraire avec, en amont, une petite lecture d'un jeune auteur russe.

Pour confirmer votre inscription ou poser vos questions, il suffit de cliquer ici :  Je participerai au Café Boubliki le 8 mai 2011

Votre participation : apporter quelques douceurs (croissants, gâteaux et autres amuse-bec ;) en quantité modérée. Le thé sera préparé sur place.

Le sujet de discussion choisi pour cette rencontre : la fameuse âme slave. Pour démarrer les échanges, nous vous proposons de lire le livre d'Alexandre Ikonnikov

 "Dernières nouvelles du bourbier" (Éditions de l'Olivier, 2003; Points, 2004).

Ce recueil de nouvelles toutes aussi jubilatoires les unes que les autres, d’abord publié en Allemagne en 2002 (sous le titre Taïga Blues), a parfois été directement écrit en allemand... Publié en France en 2003 où il a reçu un accueil exceptionnel, il décrit le folklore russe moderne, post-communiste et pré-capitaliste.

Son second roman, Lizka et ses hommes, est sorti en 2005.

Alexandre Ikonnikov n'est pas publié en Russie, ce dont il semble ne pas s’offusquer outre mesure, estimant que les Russes sont à bon droit attirés par des genres plus légers, fantastique ou policier, qui les sortent de leur quotidien.

"Dernières nouvelles du bourbier" est disponible chez les libraires en ligne, notamment sur Amazon.fr, au prix de 5,70 € (neuf) et à partir d'1 € (+ frais de livraison) pour les livres d'occasion.

Nous avons sélectionné l'un des récits les plus intéressants de ce recueil : "Voisins". Vous pouvez le récupérer en format scanné (.pdf) en cliquant ici (8 pages) :

                                                                                                                                                                                                                                                     

En espérant que nos échanges seront riches et animés, en russe comme en français,

Приятного чтения !

До встречи !

Эльмира

Russies étonNantes

http://russietonnantes.livejournal.com/
www.russiesetonnantes.fr/
Facebook


Mon but n’est pas de faire une littérature de dénonciation, mais d’aider à voir où en sont les plus simples relations humaines, comme cela peut exister partout. Mon attitude d’écrivain, mon tempérament personnel, c’est la satire, l’humour, et je crois que même si je montre quelques salauds, je leur garde un peu de tendresse. Je veux aussi sortir d’une certaine vision qu’on a de la Russie, centrée exclusivement sur Moscou ou Saint-Pétersbourg, sur des images répétitives, marquées par la dureté, le tragique. Vus d’une petite ville de province, les rapports sont plus nuancés. Alexandre Ikonnikov


Au travers de nouvelles qui dépassent rarement les trois pages, Alexandre Ikonnikov nous fait voyager dans la Russie profonde, loin de Moscou, où les routes ne connaissent pas l'asphalte et où la vodka réchauffe les corps et les cœurs d'une grande partie de la population.

Le recueil se compose d'une quarantaine de nouvelles dans des décors aussi divers que la campagne ou les grands ensembles urbains. On croise des miliciens qui ne savent que faire d'une jambe, un cuisinier de prison pour qui abondance de nourriture rime avec dirigeants chevelus ou des pêcheurs qui abusent de l'alcool maison. Le recueil est divisé en six grands chapitres qui illustrent chacun une caractéristique de la société russe.
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments