Russies étonNantes (russietonnantes) wrote,
Russies étonNantes
russietonnantes

Ouest-France à propos de notre festival



Festival de cinéma. Kino Russe, le retour d’un grand festival

Nantes






Le festival de cinéma russe 2014 aura lieu au cinéma Katorza à Nantes, les 21, 22 et 23 mars.

Kino Russe, le festival de cinéma renaît de ses cendres après quelques années en sommeil. Renouant avec sa tradition russophile (treize années de festival), le Katorza propose un week-end de cinéma, avec l’association Russies étonnantes et Gosfilmofond. Au programme, 10 films, dont 7 inédits en France. Films cultes et tout récents, films drôles et mélancoliques, films qu’on aime et qu’on découvre…

L’Admiratrice

En ouverture, le vendredi 21 mars, L’Admiratrice, de Vitali Melnikov, avec la diva Svetlana Ivanona (photo). Ce drame romantique s’inspire des mémoires de Lidia Alexeievna Avilova, femme de plume amie d’Anton Tchekhov. Un beau film en costume qui raconte « le dernier amour de Tchekhov », dans l’univers des salons littéraires de Saint-Petersbourg. Séance d’ouverture avec l’universitaire Marion Poirson Dechonne. Cocktail d’ouverture avec le groupe musical Fontanka (airs populaires russes). Du même réalisateur : Pauvre, pauvre Pavel (2003), projeté samedi 22 à 14 h 30.

La Maison à la tourelle

Ce drame ukrainien de 2011, de la jeune réalisatrice Eva Neymann, est une galerie de portraits dans un noir et blanc de toute beauté. La guerre à hauteur d’enfant, au milieu de l’hiver 1944, qui fait penser à Tarkovski. Avec la belle Katerina Golubeva (actrice de Leos Karax dans Pola X), disparue en 2011. Samedi 22 mars à 18 h 15.

The Major

Ce film de 2013 met en scène un major qui, ayant tué un enfant, use de méthodes douteuses pour éviter la prison. Samedi 22 mars à 22 h 15.

Amour et pigeons

Oscar 1980 pour Moscou ne croit pas aux larmes, Vladimir Menchov a signé en 1984 ce film culte. En convalescence au bord de la mer Noire, un père de famille découvre une vie exaltante au contact d’une femme fatale (Ludmila Gourtchenko). Une des comédies les plus populaires de Russie. Dimanche 23 mars à 17 h 45, présenté par Louis-Jean Ropars.

La Promenade

Cette comédie romantique en forme de « road movie » urbain est un manifeste de la jeunesse russe, du réalisateur Aleksei Outchitel. Trois jeunes gens déambulent à travers Saint-Petersbourg, flirtent, tombent amoureux… Samedi 22 à 20 h.

Les zazous

Un gros succès russe, surfant sur les succès des années 1980, avec de grandes guest-stars. Ce « Westside Story » soviétique met en scène les zazous de 1955, en rupture avec la norme, face aux jeunesses communistes. Dimanche 23 à 14 h.

Vous ne me laisserez pas

En clôture, dimanche à 20 h, une comédie d’Alla Sourikova. En 1951, un mari découvre une lettre adressée à sa jolie jeune femme et décide d’y répondre à sa place. Prix du festival en ligne « Double 2 » en 2013.

Jeune public

Le jeune public ne sera pas oublié puisqu’une partie du programme lui sera spécialement dédié : films d’animation de la période soviétique et créations contemporaines seront à l’affiche.

Rencontres avec les invités, animation musicale, thé au samovar, goûter pour les jeunes spectateurs ponctueront également le week-end et permettront de prolonger le plaisir : « Kino russe », une mosaïque d’époques et de genres, un tourbillon d’émotions et de questionnements, un métissage de générations et d’idées : Davaï !

Festival de cinéma russe, du 21 au 23 mars au Katorza, 3 rue Corneille. Tous films en VOSTF. Séance scolaire le lundi 24.

Katorza: tél. 02 51 84 90 60. www.katorza.fr

Tags: festival de cinéma russe, kino russe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments